CHRONIQUES SUR LE DEUIL

Notre drame médiatisé

Ces histoires qui n'arrivent qu'aux autres, celles rapportées dans les médias: un accident mortel sur l'autoroute 20, une femme retrouvée sans vie à son domicile, la noyade d'un enfant... Ce sont des évènements tragiques qui nous saisissent, nous attristent et puis, avouons-le, nous passons rapidement à autre chose. Nous retournons naturellement à nos activités quotidiennes. À moins, bien évidemment, que ce drame soit le nôtre. Alors là, la nouvelle semble si petite comparativement à l'effet de bombe qu'elle a dans notre vie.

Quand il s'agit de notre histoire, le décalage nous apparaît énorme entre notre vécu et l'information qui circule. Nous avons le cœur meurtri, nous réalisons à peine ce qui se passe et voilà que les médias arrivent en quelques mots à définir les circonstances du décès. Comment parviennent-ils à s'exprimer adroitement sur une réalité qui demeure à nos yeux innommable et insensée? Comment concevoir que le pire évènement de notre vie puisse être traité comme un simple fait divers? Comment peut-on passer si vite au bulletin météorologique après que le décès de notre proche fut annoncé? Nous sommes encore trop abasourdis par la situation pour amorcer notre deuil alors que dans les médias l'affaire est déjà classée.

Ça semble complètement irréel et absurde que toute cette attention médiatique soit tournée vers nous... Les tragédies surviennent ailleurs, pas chez nous, non? Du jour au lendemain, notre vie prend des allures de cauchemar. Et c'est avec le peu de forces qu'il nous reste que nous devons parfois freiner l'insistance de certains journalistes peu scrupuleux, désireux de rapporter nos commentaires et nos larmes.  Nous savons bien que notre vie privée devient un objet d'actualité et de curiosité... Par chance, dans quelques jours, l'évènement cessera d'être étalé dans les médias. Et enfin, à l'abri des regards, nous commencerons lentement à nous reconstruire.

Mélissa Raymond
Travailleuse sociale
819.434.2033
melissa_raymond@outlook.com

Retour à la liste des chroniques

Mélissa Raymond
Chroniques par :

Mélissa Raymond

travailleuse sociale.

SOUTIEN AUX ENDEUILLÉS